Cet article date de plus de trois ans.

Procès de Jawad Bendaoud : l'accusé face aux victimes des attentats du 13-novembre

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Procès de Jawad Bendaoud : l'accusé face aux victimes des attentats
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le procès de Jawad Bendaoud s'est ouvert le 24 janvier. Pour beaucoup, le jugement de celui qui a hébergé le commando des attentats de novembre 2015 à Paris est un pas vers la vérité.

Il est l'une des victimes des attentats du 13 novembre. Bilal Mokono a été grièvement blessé au Stade de France par la bombe d'un kamikaze. Pour lui, le procès de Jawad Bendaoud, logeur des terroristes, est nécessaire, une première étape vers la vérité. Dans le box, l'accusé parait agité, nerveux, essuie parfois des larmes. Le jour de l'assaut à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), l'homme s'était fait connaître en prétendant ne pas avoir su qui étaient ses hôtes, en prétendant devant les caméras avoir simplement voulu rendre service.

Pas un terroriste

Aurore Bonnet a perdu son époux au Bataclan. Pour elle, l'homme ne pouvait pas ignorer l'identité des terroristes. L'accusation affiche désormais une certitude : si Jawad Bendaoud a bien hébergé les membres du commando, ce n'est pas un terroriste. Dans le box, l'homme acquiesce, plutôt satisfait.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jawad Bendaoud

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.