Justice : Jawad Bendaoud jugé en appel

Le logeur de Saint-Denis de nouveau devant la justice. Jawad Bendaoud est rejugé mercredi 21 novembre pour avoir logé deux terroristes du 13-Novembre.

France 3

C'est habillé d'un survêtement noir, orné de paillettes dorées, que Jawad Bendaoud est arrivé libre à l'audience mercredi 21 novembre, au palais de justice de Paris, entouré de gendarmes et de son avocat qui ne le lâchait pas du regard. Sans doute pour éviter qu'il ne se livre une fois de plus à des déclarations fantasques, comme en première instance, où il s'était donné en spectacle, provoquant des rires dans la salle et l'exaspération des parties civiles.

Relaxé en première instance

Déliquant récidiviste, Jawad Bendaoud est accusé d'avoir logé dans un squat qu'il occupait à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), deux terroristes dont Abdelhamid Abaaoud, le cerveau des attentats du 13-Novembre. Tous deux ont été abattus par le raid dans l'assaut de Saint-Denis. Leur logeur jugé en première instance pour recel de malfaiteurs terroristes a été relaxé. Jawad Bendaoud a toujours affirmé qu'il ignorait avoir logé des terroristes. Les parties civiles n'ont jamais cru à ses déclarations. Après la relaxe de Jawad Bendaoud, le parquet a aussi tôt fait appel.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jawad Bendaoud devant le tribunal de Bobigny le 25 avril 2018. 
Jawad Bendaoud devant le tribunal de Bobigny le 25 avril 2018.  (ALAIN JOCARD / AFP)