"Je les ai trouvés louches parce que les mecs s'en foutaient d'avoir la télé" : Jawad Bendaoud, le "logeur de Daech", de retour devant la justice

L'homme de 32 ans est jugé en appel pour "recel de malfaiteurs terroristes" pour avoir logé deux auteurs des attentats de Paris et de Saint-Denis, le 13 novembre 2015.

Jawal Bendaoud, \"le logeur de Daech\", arrive à la cour d\'appel de Paris pour son procès, le 22 novembre 2018.
Jawal Bendaoud, "le logeur de Daech", arrive à la cour d'appel de Paris pour son procès, le 22 novembre 2018. (THIBAULT CAMUS / AP / SIPA)
Ce qu'il faut savoir

Journée décisive pour le procès en appel de Jawad Bendaoud. Pour la première fois, l'homme de 32 ans, surnommé "le logeur de Daech" et jugé pour "recel de malfaiteurs terroristes", est entendu par la cour d'appel de Paris, mercredi 28 novembre dans la matinée. Suivez son interrogatoire avec franceinfo. 

 L'audience suspendue. Le procès a été interrompu une dizaine de minutes mercredi. La cause : au bout de deux heures et demie d'interrogatoire, il a laissé éclater sa colère, rapporte une journaliste de franceinfo présente au procès.

Le "logeur de Daech". Jawad Bendaoud a été arrêté par la police le 18 novembre 2015, au moment de l'assaut du Raid à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). "On m'a demandé de rendre service, j'ai rendu service, monsieur. Je ne savais pas que c'était des terroristes", avait déclaré face caméra celui qui est accusé d'avoir logé dans un squat deux terroristes, dont Abdelhamid Abaaoud, le cerveau des attentats du 13-Novembre

Relaxé en première instance. Jawad Bendaoud a été jugé en première instance pour "recel de malfaiteurs terroristes", entre le 24 janvier et le 7 février 2018. Il a été relaxé. Le parquet, qui avait requis quatre ans de prison, a immédiatement fait appel du jugement. 

Jusqu'à six ans de prison. Jawad Bendaoud encourt une peine maximale de six ans de prison, et 45 000 euros d'amende. Il avait été relaxé en première instance, en février dernier, mais le parquet qui avait requis quatre ans de prison avait immédiatement fait appel.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #BENDAOUD

15h08 : Jawad Bendaoud a également fait part de ses difficultés à trouver du travail.

15h04 : Après avoir repris, l'audience est actuellement suspendue. Mais notre journaliste Mathilde Lemaire revient sur la nervosité de Jawad Bendaoud et sur les derniers échanges qui ont eu lieu en début d'après-midi.

12h15 : Au tribunal de Paris, Jawad Bendaoud est jugé pour recel de malfaiteurs terroristes, pour avoir logé deux des auteurs des attentats de Paris et Saint-Denis. Il a craqué, l'audience a été brièvement suspendue.