Sur Twitter, des Algériens donnent leurs conseils pour vivre sous l'état d'urgence

L'état d'urgence a duré dix-neuf ans dans ce pays, de 1992 à 2011. Ses habitants en ont gardé une certaine expérience. 

Des gendarmes effectuent des contrôles dans une station de métro parisienne, le 19 novembre 2015. 
Des gendarmes effectuent des contrôles dans une station de métro parisienne, le 19 novembre 2015.  (THOMAS SAMSON / AFP)

"Préparer ses valises et les mettre de côté, vérifier que son passeport est toujours valide, avoir des réserves, ne jamais trimbaler de gros sacs ou de grosses boites, se raser chaque jour pour éviter les problèmes..." Vivre dans un pays en état d'urgence, les Algériens connaissent. Ils ont expérimenté cette situation pendant... dix neuf-ans. Le dispositif avait a été mis en place en 1992, pour lutter contre la menace islamiste. L'état d'urgence n’a été levé qu’en 2011. 

Du coup, les internautes algériens ont décidé de donner quelques trucs et astuces aux Français, qui vont vivre sous l'état d'urgence pendant trois mois, après les attentats du 13 novembre à Paris. Sur Twitter, des conseils plus ou moins sérieux sont postés depuis quelques jours, accompagnés du hastag #Etatdurgencetips.  

Barrages de police, couvre-feu, contrôles d'identité

A travers ces tweets, les internautes découvrent à quoi peut ressembler le quotidien dans un état sécuritaire. Il est beaucoup question de barrages de police, de couvre-feu, de contrôle d'identité, d'interdiction de se rassembler... 

Rire jaune

Malgré ces témoignages en 140 signes plutôt inquiétants, d'autres n'ont pas perdu leur sens de l'humour. 

Un rire jaune qui trahit des années passées sous un régime qui ne prête pas vraiment à plaisanter.