Qui sont les individus signalés comme radicalisés en France ?

Le ministère de l'Intérieur a publié un rapport sur la radicalisation en France. Les détails avec Arnaud Comte pour France 2.

Voir la vidéo
France 2

Selon le dernier bilan établi par le ministère de l'Intérieur et publié ce mercredi 3 février, 8 250 personnes sont signalées comme radicalisées en France. "La première chose qui frappe, c'est l'âge de ces individus", rapporte Arnaud Comte. 20% d'entre elles sont mineures.
"Le groupe État islamique, dans ses clips de propagande, n'hésite pas à monter souvent des hommes, des combattants. Et bien, la réalité est quelque peu différente puisque parmi les personnes radicalisées, 40% sont des femmes", ajoute le journaliste de France 2.

600 radicalisés dans des zones de combat

"Quand on analyse ces chiffres un petit peu plus en profondeur, on se rend compte que le basculement vers l'islam radical n'est pas forcément lié à la pratique de la religion puisque 38% sont des convertis, c'est-à-dire des individus qui ne sont pas issus de famille de confession musulmane", poursuit-il. Souvent, ils ont découvert cette religion très récemment.
Dernier chiffre à retenir : 7,5% des radicalisés sont dans des zones de combat, soit un peu plus de 600 personnes "sans compter ceux qui ont l'intention de partir mais qui n'ont pas encore franchi le pas".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des jihadistes du groupe Etat islamique défilent dans leur fief de Raqqa (Syrie) en janvier 2014.
Des jihadistes du groupe Etat islamique défilent dans leur fief de Raqqa (Syrie) en janvier 2014. (UNCREDITED/AP/SIPA / AP)