Cet article date de plus de cinq ans.

Pour Noël, les chrétiens refusent de vivre dans l'inquiétude

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Pour Noël, les chrétiens refusent de vivre dans l'inquiétude
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Mgr Olivier Ribadeau-Dumas est l'invité du Soir 3. Il s'exprime sur les mesures de sécurité prises ce 24 décembre pour les messes de Noël dans les églises.

Ce jeudi 24 décembre, les messes de Noël ont une saveur particulière dans les églises. L'année 2015 a été marquée par plusieurs attentats, dont celui déjoué de Villejuif en avril. Plusieurs dizaines de milliers de policiers, militaires et gendarmes assurent la sécurité des lieux de culte ce soir.

Mgr Olivier Ribadeau-Dumas s'exprime, sur le plateau du Soir 3 : "Depuis plusieurs mois, nous sommes habitués à vivre une dimension un peu particulière de la célébration". L'attaque avortée à Villejuif (Val-de-Marne) a installé cette sombre habitude dans l'esprit des fidèles.

Le rejet de la psychose

Les lieux de culte, notamment chrétiens, sont devenus des cibles potentielles pour les terroristes. Mais le porte-parole des évêques de France refuse de vivre dans l'inquiétude et délivre un message : "Je pense que la foi chrétienne nous invite à vivre une espèce de confiance et les messes de Noël que nous célébrons aujourd'hui et demain sont justement une invitation à vivre cette confiance en priant pour la paix dans le monde. Je ne pense pas qu'il faille développer une espèce de psychose de la peur ou de la terreur. Nous savons bien que le risque zéro n'existe pas".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.