Cet article date de plus de huit ans.

Lutte contre le terrorisme : l'état de la radicalisation en France

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Lutte contre le terrorisme : l'état de la radicalisation en France
Lutte contre le terrorisme : l'état de la radicalisation en France Lutte contre le terrorisme : l'état de la radicalisation en France (France 2)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Une note officielle du ministère de l'Intérieur dévoile les chiffres sur la radicalisation en France.

L'état d'urgence a été prolongé de trois mois ce mercredi 3 février en conseil des ministres. Cela donne plus de droits aux forces de l'ordre et aux services de renseignement. Une note du ministère de l'Intérieur dévoile les chiffres de la radicalisation en France. Ils sont inquiétants, car on note une forte augmentation. "Le nombre de personnes signalées comme radicalisées a doublé en l'espace d'un an à peine. Il y en a aujourd'hui 8 250, qui ont notamment fait l'apologie du terrorisme, contre 4 015 en mars dernier", comme le précise Arnaud Comte.

Certains départements plus touchés

Il faut toutefois nuancer ce chiffre, car depuis les attentats de Paris, la surveillance est accrue, ce qui explique en partie cette hausse. Dans 20% des cas, les personnes radicalisées sont mineurs. Dans 38% des cas, il s'agit de convertis à l'islam, enfin 7,5% d'entre elles ont réussi à rejoindre une zone de combat en Irak ou en Syrie. La moitié de ces personnes ont été signalées grâce au portail anti-jihad lancé par le gouvernement et au numéro vert : 0800 005 696.
Le Nord, l'Ile-de-France, le Rhône, la Haute-Garonne et les Alpes-Maritimes sont les secteurs les plus touchés par cette radicalisation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.