Législatives : les expatriés votent avec les attentats dans la tête

Dans ce contexte d'attentat terroriste, les Français de l'étranger ont voté pour les législatives ce dimanche 4 juin, une semaine avant les métropolitains.

France 3

Jean-Yves Le Drian a demandé aux ressortissants français de se rendre aux urnes pour les législatives ce dimanche, particulièrement à ceux vivant à Londres. "La meilleure manière de riposter à ceux qui veulent atteindre la démocratie, c'est de riposter avec les armes de la démocratie : le vote", a dit le ministre des Affaires étrangères au lendemain de l'attentat de Londres.

État d'urgence jusqu'à la Toussaint ?

Emmanuel Macron est attendu au tournant sur la question sécuritaire. Même si pendant sa campagne, il a évoqué la création d'une Task Force anti-Daech, une cellule directement rattachée à l'Élysée qui centralise le renseignement et qui est capable de réagir dans la demi-heure. Le chef de l'État veut prolonger l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre. Il doit s'arrêter le 15 juillet. Autres mesures en préparation : une loi antiterroriste qui doit prendre le relais de l'état d'urgence, la pérennisation de la sécurisation des stades et des salles de spectacle. Le nouveau Parlement devrait donner son accord.

Le JT
Les autres sujets du JT
Dans un bureau de vote à Nantes (Loire-Atlantique) le 23 mars 2014. 
Dans un bureau de vote à Nantes (Loire-Atlantique) le 23 mars 2014.  (SALOM-GOMIS SEBASTIEN / SIPA)