Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : les célébrations du nouvel an auront bien lieu sur les Champs-Elysées

Des mesures de sécurité renforcées vont être prises pour encadrer le spectacle.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Quelque 650 000 personnes célèbrent le nouvel an sur les Champs-Elysées, à Paris, le 31 décembre 2014. (MATTHIEU ALEXANDRE / AFP)

La maire de Paris, le ministre de l'Intérieur et du préfet de police ont finalement autorisé les célébrations du 31 décembre sur les Champs-Elysées, rapporte le JDD dimanche 20 décembre. C'est le premier grand rassemblement public officiellement autorisé depuis l'instauration de l'état d'urgence en France. Anne Hidalgo, Bernard Cazeneuve et même François Hollande ont toutefois longuement discuté de cette décision, un peu plus d'un mois après les attentats de Paris.

"La menace terroriste n’a pas disparu, indique le préfet de police, Michel Cadot dans un entretien au Journal du Dimanche. Pour dire les choses simplement, j'ai clairement indiqué à la maire de Paris que le risque est élevé dans la période que nous traversons."

Un événement "dans la sobriété et le recueillement"

"Le peuple parisien et les Français ont besoin de ce passage symbolique à la nouvelle année, a toutefois estimé Anne Hidalgo, interogée par le JDD. Ce ne sera pas un moment festif, mais symbolique (…) dans la sobriété et le recueillement." 

Des mesures de sécurité rencorcées vont être prises pour encadrer l'événement. L'année dernière 650 000 personnes avaient fêté le nouvel an sur les Champs-Elysées.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat d'urgence en France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.