Terrorisme : "Salah Abdeslam veut se faire passer pour un héros"

Le transfèrement de Salah Abdeslam en France n'est plus qu'une question de jours.

FRANCE 3

Peggy Mauger est en direct de Bruxelles (Belgique) et revient sur les déclarations de Brahim Abdeslam, qui indiquent la future ligne de défense de son frère Salah. "Selon son frère Brahim, Salah Abdeslam aurait décidé volontairement de ne pas activer sa ceinture ajoutant que 's'il l'avait voulu, il y aurait eu bien plus de victimes, heureusement qu('il ne l'a) pas fait'. Il faut rester très prudent, il ne s'agit que de la version de Salah Abdeslam, mais on voit bien là se dessiner la ligne de défense qu'il souhaite adopter devant la justice française", indique la journaliste.

Une ligne de défense attendue

Cette ligne de défense est celle "d'un homme qui veut coopérer avec la justice française, celle d'un homme qui regrette et qui minimise au maximum son implication dans les attentats de Paris. Quant aux attaques de Bruxelles, il assure qu'il n'en avait pas connaissance. Du côté des victimes françaises, on n'est pas étonné de cette ligne de défense. Un avocat disait ce matin que Salah Abdeslam souhaitait se faire passer pour 'un repenti, un héros qui dans sa bonté a choisi d'épargner des vies humaines'", conclut la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Salah Abdeslam sur l\'appel à témoins lancé après les attentats du 13 novembre 2015.
Salah Abdeslam sur l'appel à témoins lancé après les attentats du 13 novembre 2015. (DSK / POLICE NATIONALE)