Salah Abdeslam : le récit de quatre mois de cavale

Arrêté vendredi à Molenbeek en Belgique, Salah Abdeslam était en fuite depuis le 13 novembre dernier. Il avait plusieurs fois échappé de peu à la police belge. 

FRANCE 3

La cavale de Salah Abdeslam débute le 13 novembre, après les attentats de Paris. Il abandonne d'abord une voiture dans le 18e arrondissement et prend la fuite avec deux complices. Sur la route pour Schaerbeek, en Belgique, il échappe à trois barrages de police. Son avis de recherche ne sera diffusé que deux jours après les attaques. Le 16 novembre, la police belge croit l'avoir repéré à Molenbeek, à Bruxelles, son quartier d'origine. L'autorisation tardive de perquisition lui permettra de prendre la fuite.

Une perquisition de routine

Lorsque les policiers retrouvent sa trace, il se cache dans un appartement de Schaarbeek depuis trois semaines.La planque est vide à leur arrivée, mais ils y retrouvent ses empreintes digitales. L'homme disparaît pendant deux mois, avant que les policiers ne retrouvent une nouvelle fois sa trace lors d'une perquisition de routine menée dans la ville belge de Forest. Un homme leur tire dessus avec sa kalachnikov, pendant que Salah Abdeslam prend très probablement la fuite."On ne s'attendait pas à le trouver à ce moment-là", relate Thierry Weertz, le procureur fédéral belge au micro de France 3. La traque s'accélère, le fugitif est finalement arrêté vendredi à Molenbeek.

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une caméra de surveillance sur laquelle apparaissent Mohamed Abrini et Salah Abdeslam à la caisse d\'une station-service de Ressons-sur-Matz, dans l\'Oise, le 11 novembre 2015.
Capture d'écran d'une caméra de surveillance sur laquelle apparaissent Mohamed Abrini et Salah Abdeslam à la caisse d'une station-service de Ressons-sur-Matz, dans l'Oise, le 11 novembre 2015. (AFP)