Info franceinfo Attentats du 13-Novembre : Salah Abdeslam positif au Covid-19, la reprise du procès en question

Si le suspect-clé des attentats du 13-Novembre est toujours positif au Covid-19 la semaine prochaine et qu’il ne peut pas assister à la reprise de l’audience, ses avocats pourront demander un report. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une photo de Salah Abdeslam dans le box des accusés au Palais de justice de Paris, à l'ouverture du procès des attentats du 13 novembre 2015.  (FRANCEINFO)

Selon les informations de franceinfo, le détenu le plus surveillé de France, Salah Abdeslam, a été testé positif au Covid-19 lundi 27 décembre. Cette contamination est en mesure de bouleverser le programme du procès des attentats du 13-Novembre qui doit reprendre mardi 4 janvier avec l’interrogatoire des accusés, dont le terroriste franco-belge qui doit être entendu le 13 janvier.

L’état de santé de Salah Abdeslam n’inspire pas d’inquiétude à ce stade, mais si le seul membre encore en vie des commandos du 13-Novembre est toujours positif au Covid-19 la semaine prochaine et qu’il ne peut pas assister à la reprise de l’audience, ses avocats pourront demander un report. Ils n’ont pour l’instant pas répondu aux sollicitations de franceinfo.

Cela avait par exemple été le cas au procès des attentats de Charlie Hebdo, de l’Hyper Cacher et de Montrouge, suspendu pendant un mois, quand le principal accusé Ali Riza Polat avait contracté le Covid-19.

Salah Abdeslam a été testé positif lundi à 16 heures, alors que le bâtiment D3 de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) où il se trouve à l’isolement est touché par un cluster. Cette information a été donnée aux surveillants pénitentiaires mardi 28 décembre. Il sera à nouveau testé lundi, la veille de la reprise audience.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enquête sur les attentats de Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.