Enquête sur les attentats du 13 novembre : nouvelle révélation gênante

Abdelhamid Abaaoud, l'instigateur présumé des attaques du 13 novembre, s'était rendu au Royaume-Uni en 2015 pour rencontrer d'autres jihadistes.

FRANCE 3

Comment l'un des terroristes les plus recherchés s'est joué des services de renseignement de plusieurs pays ? Cette fois-ci, c'est en Grande-Bretagne qu'Abdelhamid Abaaoud aurait séjourné avant les attentats. L'information a été révélée par le quotidien britannique The Guardian.

Dans quatre pays d'Europe

Courant 2015, le jihadiste impliqué dans les attaques du 13 novembre aurait emprunté un ferry jusqu'à Douvres (Angleterre) pour rentrer dans le pays. Alors même qu'il est sous le coup d'un mandat d'arrêt, Abaaoud se serait rendu à Londres et Birmingham, les deux plus importantes villes d'Angleterre. Sur place, il y aurait rencontré d'autres jihadistes. Planifiaient-ils ensemble une attaque ? Une chose est sûre, Abaaoud aurait pris des photos de monuments. Ces clichés figurent dans son téléphone portable. Ils ont été retrouvés dans la planque de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où le terroriste a été abattu. Jusqu'à l'exploitation du téléphone, Scotland Yard ignorait l'information. Alors qu'il était activement recherché, le jihadiste aurait séjourné dans quatre pays d'Europe avant de commettre les attentats.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, dit Abou Omar Al-Baljiki, dans une photo publiée en février 2015 par le magazine \"Dabiq\", organe officiel de l\'Etat islamique.
Le jihadiste belge Abdelhamid Abaaoud, dit Abou Omar Al-Baljiki, dans une photo publiée en février 2015 par le magazine "Dabiq", organe officiel de l'Etat islamique. (- / DABIQ)