Attentats du 13-Novembre : tous les commanditaires ont-ils été éliminés ?

Les commanditaires des attentats du 13 novembre 2015 auraient tous été éliminés. C'est un journaliste de Mediapart qui l'affirme dans une enquête. Tous faisaient partie d'une cellule jihadiste montée dans la ville de Raqqa, en Syrie. Les autorités françaises ne se seraient pas vantées de leur élimination, car il s'agissait d'assassinats hors de tout cadre légal.

Voir la vidéo

Le 13 novembre 2015 à Paris, on compte 130 morts et 400 blessés dans les attentats. Sept hommes ont imaginé ce macabre scénario, sélectionné les exécutants, donné les ordres et supervisé les attaques depuis Raqqa, en Syrie. Sept commanditaires qui auraient tous été abattus, selon l'enquête de Matthieu Suc, journaliste de Mediapart. Pour y parvenir, des bombardements ont été menés par la coalition internationale en Irak et en Syrie. Les autorités françaises ont d'ailleurs à plusieurs reprises reconnu procéder à des frappes ciblées.

Leur identification reste difficile

Selon l'enquête du journaliste, les commanditaires du 13-Novembre, parmi lesquels un Français et un Belge, appartenaient à une structure ultra organisée chargée de mener des attaques à travers le monde. Au lendemain du 13-Novembre, ces hommes se seraient réunis dans le vestiaire d'un stade de Raqqa pour débriefer leur opération terroriste. Reste toujours la difficulté d'identifier à 100% les victimes d'un bombardement sur un terrain de guerre. Certains jihadistes donnés pour morts ont parfois refait surface.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une plaque déposée, le 13 novembre 2017, en mémoire des victimes du Bataclan lors des attentats du 13 novembre 2015 à Paris. 
Une plaque déposée, le 13 novembre 2017, en mémoire des victimes du Bataclan lors des attentats du 13 novembre 2015 à Paris.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT/AFP)