Attentats de Paris : le parcours d'un kamikaze revenu du jihad en Syrie

Tous les kamikazes identifiés sont de jeunes Français. Portrait de l'un d'eux, Samy Amimour. Il était chauffeur de bus avant de devenir terroriste.

France 3

C'est le visage de l'un des trois terroristes auteur de l'attaque contre le Bataclan : Samy Amimour, 28 ans. Le kamikaze a vécu dans un immeuble de Drancy, en Seine-Saint-Denis. Dimanche 15 novembre, le domicile de ses parents a été perquisitionné. Dans le quartier, ceux qui ont connu Samy Amimour se souviennent d'un jeune homme discret, bien intégré mais influençable.

Revenu de Syrie en octobre

"Il ne parlait à personne quand il était jeune, il était vraiment dans son coin et au fur à mesure, il a commencé à se radicaliser, à aller à la mosquée de plus en plus", explique Kais Ben Hamouda, proche de Samy Amimour. En 2012, Samy Amimour est arrêté par les services de renseignement. On l'accuse de préparer un séjour au Yémen. A l'époque, il travaillait comme chauffeur de bus à la RATP. Sa vie bascule un an plus tard. Radicalisé à la mosquée du Blanc-Mesnil, il prend le chemin du jihad et de la Syrie en septembre 2013. Son père tentera de le récupérer. Hors des radars des autorités françaises, il était rentré en France le mois dernier.

Le JT
Les autres sujets du JT