Eagles of Death Metal : un concert pour se souvenir

Le groupe de rock était mardi 16 février à l'Olympia. France 3 revient sur ce concert rempli d'émotion.

Voir la vidéo
FRANCE 3
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

"Il est cinq heures, Paris s'éveille". C'est sur cette chanson de Jacques Dutronc que le leader du groupe Eagles of Death Metal a fait son entrée sur la scène de l'Olympia, mardi 16 février. Au milieu du premier morceau, le groupe marque une pause pour rendre hommage aux victimes. La musique reprend face à un public en communion avec ceux venus exorciser leur peur et tourner la page. "C'est fait, le concert est fait. La boucle est bouclée, on peut passer vraiment à autre chose", confie un rescapé au micro de France 3. 

"Je vous aime"

D'autres qui n'ont pas vécu les attentats tenaient à vivre ce moment unique. "Un moment d'échange. On a vécu un bon moment", décrit un spectateur. Trois mois après la barbarie, un lien très fort unit le groupe à son public. À la fin du concert, le chanteur s'adresse à ceux qu'il appelle ses amis. "Je suis français pour toujours, je vous aime".

Le JT
Les autres sujets du JT
Jesse Hughes, le chanteur des Eagles of Death Metal, à l\'Olympia, le 16 février 2016.
Jesse Hughes, le chanteur des Eagles of Death Metal, à l'Olympia, le 16 février 2016. (JOEL SAGET / AFP)