Suivez les cérémonies de commémoration des attentats du 13-Novembre

La Première ministre, Elisabeth Borne, participe à ces commémorations, qui ont débuté devant le Stade de France, à Saint-Denis, à 9 heures.

Une plaque commémorative devant le Bataclan, en hommage aux victimes des attentats du 13-Novembre, le 13 novembre 2021 à Paris. 
Une plaque commémorative devant le Bataclan, en hommage aux victimes des attentats du 13-Novembre, le 13 novembre 2021 à Paris.  (VINCENT KOEBEL / NURPHOTO / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Un nouvel hommage aux victimes, sept ans après. Des cérémonies commémoratives ont lieu dimanche 13 novembre à Paris et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015, dans lesquels 131 personnes ont perdu la vie et 350 ont été blessées. La Première ministre, Elisabeth Borne, participe à ces commémorations, qui ont débuté à Saint-Denis à 9 heures. Ce direct est désormais terminé.

Une cérémonie "sous le signe de la sobriété, de la dignité et du recueillement". A Paris, les cérémonies se tiennent devant les plaques commémoratives près des lieux des attentats, "en présence de la maire de Paris et d'un représentant de l'Etat", a précisé la ville de Paris"Cette cérémonie, placée sous le signe de la sobriété, de la dignité et du recueillement, se déroulera sans prise de parole", a-t-elle ajouté. 

Salah Abdeslam condamné à la perpétuité incompressible. Au terme du procès historique des attentats du 13-Novembre, la cour d'assises spéciales de Paris a prononcé fin juin des peines allant de deux ans de prison à la perpétuité incompressible pour Salah Abdeslam et les 19 autres accusés. Le principal accusé et seul membre encore en vie des commandos a été condamné à la perpétuité incompressible, comme l'avait requis le Parquet national antiterroriste (Pnat). La cour a également suivi le parquet en condamnant à la perpétuité, assortie d'une période de sûreté de vingt-deux ans, Mohamed Abrini. 

 Une série d'attaques entre Saint-Denis et Paris. Le 13 novembre 2015, trois kamikazes se font exploser à l'extérieur du Stade de France à Saint-Denis, faisant un mort et plusieurs blessés. Une deuxième équipe de terroristes ont sillonné en voiture les rues des 10e et 11e arrondissements de Paris, tirant sur des personnes attablées à des cafés et des restaurants rue Alibert (Le Carillon et Le Petit Cambodge), rue de la Fontaine au roi (A la Bonne Bière et Casa Nostra) et rue de Charonne (La Belle Equipe). Un kamikaze, membre de cette équipe, s'est fait exploser boulevard Voltaire au Comptoir Voltaire, ne faisant pas de victime mais blessant grièvement plusieurs personnes. Une troisième équipe de terroristes s'est introduite dans le Bataclan, tuant 90 spectateurs.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #13_NOVEMBRE

11h51 : Je pense aujourd’hui à toutes les victimes des attentats qui ont frappé notre pays le 13 novembre 2015. À toutes ces vies fauchées. À tous ceux qui vivent chaque jour avec l’absence d’un être aimé. À tous les survivants. Le temps n’efface ni le souvenir, ni la douleur.

11h56 : "Je pense aujourd'hui à toutes les victimes des attentats", a twitté François Hollande, qui était chef de l'Etat lors des attentats du 13 novembre 2015.

10h58 : "On s'est tous posé la question après le procès du sens de ces commémorations, est-ce qu'il allait toujours y avoir une telle ferveur à ce moment-là ?", s'est interrogé sur franceinfo le président de Life for Paris, Arthur Dénouveaux, à l'occasion de sept ans des attentats. "Et on sent bien en fait que pour les survivants et pour les endeuillés, il y a une grande ferveur. On va être très très nombreux", prédisait-il ce matin.

10h00 : "Chaque attentat est un drame absolu et mérite le respect, et une stèle pour tous ceux qui veulent se recueillir."

Le sociologue Jean Viard, directeur de recherche au CNRS, évoque sur franceinfo le premier anniversaire des attentats après la fin du procès historique qui s'est achevé en juin dernier. La justice est passée, il reste cette date, livrée à la fois à la mémoire et à l'histoire. Son interview est à lire ici.

09h37 : Les commémorations pour le septième anniversaire des attentats du 13 novembre 2015 ont commencé devant le stade de France à Saint-Denis, en présence de la Première ministre Elisabeth Borne. Elles sont à suivre ici.