Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : "le théâtre de guerre s'est invité sur notre territoire"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Attentats de Paris : "Le théâtre de guerre s'est invité sur notre territoire"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Raphaël Saint-Vincent, coauteur de "Vivre avec la menace terroriste" est l'invité du Grand Soir 3 ce vendredi 13 mai.

Les attentats du 13 novembre 2015 à Paris ont été un traumatisme. Depuis, il y a eu ceux de Bruxelles en lien avec la filière terroriste qui ont frappé la capitale française. Raphaël Saint-Vincent, coauteur de Vivre avec la menace terroriste, estime que le mot "guerre" doit être au centre de nos préoccupations aujourd'hui. "Le théâtre de guerre s'est invité sur notre territoire. Quand on passe devant ces lieux, on voit des éclats de balles sur les murs. On a pas vu ça depuis la seconde guerre mondiale et la libération de Paris", dit-il sur le plateau de France 3.

"Terroriser le reste des vivants"

C'est en quelque sort une page qui se tourne et une page d'Histoire qui s'écrit en même temps. "Le but de l'acte terroriste est de tuer peu de gens et de terroriser le reste des vivants", estime Raphaël Saint-Vincent pour qui les médias et les réseaux sociaux amplifient le phénomène d'identification.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.