Attentats de Paris : le parcours d'Abdelhamid Abaaoud

L'organisateur présumé des attentats du 13 novembre, mort dans l'assaut du Raid mercredi, avait réussi à échapper aux services de renseignement français et européens.

France 3

Il était un des jihadistes francophones les plus connus. Abdelhamid Abaaoud aimait se montrer : il postait régulièrement des vidéos de lui en Syrie sur les réseaux sociaux. Ce Belge d'origine marocaine était recherché par les services de renseignement français et belges. "Abdelhamid Abaaoud faisait l'objet d'un mandat d'arrêt européen et international émis par la Belgique, où il a été condamné par défaut à 20 ans de réclusion", a déclaré ce 19 novembre le ministre de l'Intérieur.

Impliqué dans quatre attaques déjouées

Sur six attentats évités ou déjoués par les services français depuis le printemps 2015, il serait impliqué dans quatre d'entre-eux. Il est notamment suspecté d'être le commanditaire de l'attaque déjouée contre une église de Villejuif en avril, et l'attaque du Thalys en août.
Il aurait quitté la Syrie en janvier 2015 pour rejoindre la Grèce, où son portable a été localisé. Au même moment, un attentat a été déjoué en Belgique, et Abaaoud se vante d'y avoir participé et d'avoir pu repartir sans être jamais arrêté. On ignore encore quand il a réussi à rentrer en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le \"cerveau\" présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud (photo non datée).
Le "cerveau" présumé des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud (photo non datée). (REX / SIPA)