Attentats de Paris : l'inquiétude de la population

Dans les lieux publics, les transports en commun, l'inquiétude est palpable. France 2 fait le point sur cette journée particulière, trois jours après les attentats qui ont touché la capitale. 

FRANCE 2

Dans les transports, au pied des monuments, devant les commerces, militaires et forces de sécurité se déploient dans la capitale. Gare du nord à Paris, comme chaque lundi il a fallu reprendre le chemin du travail et des transports en commun. "L'atmosphère est pesante dans le train. Les gens se regardent se toisent, s'observent", explique une femme.

3 000 militaires supplémentaires

400 policiers supplémentaires ont arpenté les gares et les quais, une présence massive qui n'apaise pas tout le monde. "Globalement c'est rassurant mais on sent qu'il y a quelque chose qui peut se passer à tout moment", explique un jeune homme. Ce lundi soir la Tour Eiffel a ouvert ses portes tout comme le Musée du Louvres au matin. "J'ai hésité à venir. Avant-hier je n'étais pas bien et puis je me suis dit non il faut y aller. On continue à vivre et on essaye de retrouver notre sérénité", commente une femme. Doucement la vie reprend son cours, d'ici demain 3 000 militaires supplémentaires patrouilleront dans les rues de la capitale.
 


 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un bus circule le 14 novembre 2015 après les attentats à Paris.
Un bus circule le 14 novembre 2015 après les attentats à Paris. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)