Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats à Paris : les derniers éléments de l'enquête

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats à Paris : les derniers éléments de l'enquête
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'enquête sur les attentats de vendredi 13 novembre à Paris progresse. Une équipe de France 3 fait le point sur les derniers détails.

La police a découvert ce mardi 17 novembre dans le 18e arrondissement une Clio noire qui aurait servi aux terroristes. Salah Abdeslam est toujours activement recherché. Lui et son frère Ibrahim, l'un des kamikazes, étaient incontestablement à la tête du commando terroriste. Leur nom apparait sur les contrats de location de voitures utilisées pour les attentats.

Les deux frères ont également trouvé des planques. La première à Bobigny en région parisienne. Brahim Abdeslam y a loué un appartement. Les terroristes l'ont occupé quelques jours avant les attaques. La propriétaire du logement n'avait rien remarqué de suspect. Autre point de chute, en banlieue parisienne toujours, à Alfortville. La veille des attaques, les terroristes avaient réservé deux chambres dans une résidence hôtelière avec la carte bancaire de Salah Abdeslam. Elles ont été perquisitionnées par la police.
 

Toujours en fuite

Vendredi soir, Brahim Abdeslam est déposé boulevard Voltaire par son frère. Il actionne sa ceinture explosive dans un café et meurt sans faire de victime. Salah Abdeslam lui prend la fuite. Deux hommes viennent de Belgique le chercher en voiture, Mohamed Amri et Hamza Attou. Le samedi matin, tous les trois rentrent ensemble en Belgique. L'après-midi même, les deux complices sont interpellés à Molenbeek. Salah Abdeslam est lui toujours introuvable.


 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers 13-Novembre

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.