Attentats à Paris : des failles aux frontières

Une semaine après les attaques terroristes, la sécurité en France et en Europe est remise en question.

FRANCE 3

Il était un des jihadistes les plus surveillés du moment. Abdelhamid Abaaoud se trouvait pourtant à Paris le soir des attentats. À Montreuil, l'une des voitures utilisés par les terroristes a été retrouvé dans une rue, avec à l'intérieur des fusils kalachnikov. 250m plus loin, Abaaoud est filmé vendredi soir par la vidéo-surveillance de la station de métro Croix de Chavaux à 22h14. Il pourrait faire partie du commando qui a attaqué les terrasses des bars le 13 novembre.

Des allers-retours entre la Syrie et l'Europe

Alors que tout le monde le pensait en Syrie, il a échappé au radar des services de renseignement. "Aucune information de pays européen ou autre ne nous a confirmé avant les faits la présence de cet individu sur le territoire français", a déclaré ce matin le directeur général de la police sur France Info.

Début 2015, Abaaoud a même donné une interview à un organe de presse islamique et se vante d'être retourné en Europe. Il est même repéré en Grèce en 2015. Les jihadistes n'utiliseraient que des voitures pour se déplacer, en passant à travers plusieurs pays pour éviter d'être repéré.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Abdelhamid Abaaoud (au centre) est l\'organisateur présumé des attentats de Paris du 13 novembre 2015.
Abdelhamid Abaaoud (au centre) est l'organisateur présumé des attentats de Paris du 13 novembre 2015. (FRANCETV INFO)