Attentat du 13 novembre 2015 : un Bosnien soupçonné de liens avec les terroristes remis à la Belgique

Cet homme de 39 ans est suspecté d'avoir fourni des armes aux terroristes du Bataclan.

Une cérémonie en hommage aux victimes de l\'attentat au Bataclan a lieu le 13 novembre 2018, à Paris.
Une cérémonie en hommage aux victimes de l'attentat au Bataclan a lieu le 13 novembre 2018, à Paris. (AFP)

L'Allemagne a remis aux autorités belges un Bosnien soupçonné d'être lié aux attentats de Paris de novembre 2015, a annoncé un porte-parole du parquet de Naumbourg, lundi 29 juillet. Il a ajoué que cet homme de 39 ans, dont l'identité n'a pas été révélée par les autorités allemandes, est suspecté d'avoir fourni des armes aux terroristes de la salle de concert du Bataclan.

Ce ressortissant bosnien avait été arrêté en Allemagne dans la nuit du 19 au 20 juin. "Le suspect fait l'objet d'un mandat d'arrêt des autorités belges pour son soutien présumé à une organisation terroriste en lien avec les attaques terroristes qui ont notamment visé la salle de concert du Bataclan" à Paris, avaient alors indiqué le parquet de Saxe (est de l'Allemagne) et la police judiciaire fédérale, dans un communiqué commun.

Aucune arme n'avait été retrouvée chez lui lors de son arrestation. Les policiers avaient retrouvé sa piste après l'arrestation en février à Dresde, en Saxe, de deux autres ressortissants bosniens dans une affaire de trafic de grenades.