Cet article date de plus de huit ans.

Attaques du 13 novembre : deux rescapés du Bataclan témoignent

Publié
Durée de la vidéo : 4 min
Attaques du 13 novembre : deux rescapés du Bataclan témoignent
Attaques du 13 novembre : deux rescapés du Bataclan témoignent Attaques du 13 novembre : deux rescapés du Bataclan témoignent
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 2

Au Bataclan, le soir des attaques, l'un a été grièvement blessé, l'autre a perdu son ami d'enfance. Ils assistent tous les deux au concert des Eagles of Death Metal ce mardi.

François a conservé les vêtements qu'il portait ce soir du 13 novembre. Il montre le trou qu'a fait la balle dans son pull avant de traverser son corps. Elle est passée à un centimètre de sa colonne vertébrale. Ce jeune homme de 27 ans a aussi gardé sa place de concert, tâchée de sang. "Quand j'ai compris l'horreur qu'ont vécue les gens qui sont restés toute la soirée au Bataclan, j'ai commencé presque à me sentir coupable, en léger décalage par rapport aux gens", explique François. Il est ce mardi 16 février à l'Olympia pour le concert d'Eagles of Death Metal.

Il a vu le visage d'un terroriste

Christophe a lui passé presque trois heures au Bataclan jusqu'à l'assaut final. Il n'a pas été blessé, mais a perdu son meilleur ami. Il consulte une psychothérapeute. Il a vu le visage et le regard du terroriste qui tirait sur la foule à quelques mètres de lui. Ce prof d'histoire-géographie de 40 ans a aussi été soutenu par ces élèves, ce qui l'a aidé. En hommage à son ami, il s'est fait tatouer une rose, avec la date des attentats. "Il fallait qu'on se voit en groupe, qu'on partage des choses, qu'on parle pas des événements". Se gaver, boire, rigoler, écouter de la bonne musique, c'était important de ne pas arrêter. Mardi soir, il sera aussi à l'Olympia, en mémoire de son ami Vincent.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.