Attaques à Paris : une nuit de cauchemar dans la capitale

Au moins 128 personnes ont perdu la vie dans des attentats terroristes. Une équipe de France 2 revient sur le déroulé de la soirée.

FRANCE 2

Des attaques terroristes sanglantes ont touché Paris vendredi 13 novembre dans la soirée. Le bilan provisoire fait état d'au moins 128 victimes. L'état d'urgence a été déclaré dans tout le pays. La police et l'armée se sont déployées dans la capitale.

Le vendredi avait commencé comme un jour ordinaire, dans la fête. Il est 21h20. Au Stade de France, les Bleus affrontent l'Allemagne quand soudain, deux détonations retentissent. Le public l'entend, siffle, mais ne comprend pas. Le match continue. Personne ne sait encore que deux kamikazes viennent de se faire exploser et qu'au même moment au Bataclan, une salle de spectacle du 11e arrondissement, au moins quatre hommes viennent d'ouvrir le feu en plein concert. Il y a 1 500 personnes à l'intérieur. Des rescapés racontent : "Ils ont tué, tué, tué, j'étais entourée de morts", confie une jeune femme.

Une nuit sans fin

Quasiment simultanément, à quelques centaines de mètres de là dans le 10e arrondissement, une fusillade éclate dans la terrasse bondée du restaurant "Le petit Cambodge". La soirée était exceptionnellement douce, elle s'est terminée dans le sang. Sur place, les clients se sont porté les premiers secours. On déplore au moins 12 morts.

La stupeur s'abat sur tout le pays durant cette nuit sans fin. Sur les réseaux sociaux, les témoins évoquent une nouvelle fusillade rue de Charonne cette fois, toujours dans le même secteur. Un ou des assaillants ont ouvert le feu à l'arme automatique. Deux autres fusillades se sont déroulées au restaurant Casa Nostra dans le 11e et à ses abords. Les spectateurs du Bataclan sont quant à eux pris en otages par les tireurs. À 23 heures, François Hollande, le visage grave, s'adresse à la nation et appelle à l'unité. À minuit et demi, l'assaut est donné au Bataclan. Trois kamikazes se sont fait exploser. À l'intérieur, les policiers découvrent une scène d'horreur. Plus de 80 personnes sont mortes.

Des personnes courent après avoir entendu des détonations, près de la place de la République, à Paris.
Des personnes courent après avoir entendu des détonations, près de la place de la République, à Paris. (DOMINIQUE FAGET / AFP)