Attaques à Paris : explosions autour du Stade de France

Des attaques apparemment coordonnées ont ensanglanté Paris et Saint-Denis ce vendredi 13 novembre. Le point dans cette édition spéciale du Soir 3 à 23h15.

FRANCE 3

Le chaos règne à Paris ce vendredi 13 novembre. Plusieurs attaques ont eu lieu dans la capitale. Il s'agirait, selon toute vraisemblance, d'actes terroristes. A 23h15, des attaques sont toujours en cours.

Une fusillade a éclaté dans une brasserie rue Alibert dans la soirée. On dénombre plusieurs victimes. Puis, à quelques centaines de mètres, c'est la célèbre salle du Bataclan qui a été prise pour cible. Des tirs nourris ont retenti. "Le bilan serait dramatique. On parle de 15 morts et il y aurait une prise d'otages en cours", indique Hugues Huet sur le plateau du Soir 3.

Des milliers de spectateurs sur la pelouse

Au Stade de France à Saint-Denis, des bombes auraient explosé dans deux fast-food près de l'enceinte où l'équipe de France de football affrontait l'Allemagne. Les explosions - deux ou trois selon les premiers éléments - ont été entendues vers 21h15. Au moins deux personnes, peut-être les assaillants, ont trouvé la mort dans ces actes. Sur place, Stéphane Lippert indique que le match s'est déroulé normalement pour que le public ne cède pas à la panique. François Hollande a été exfiltré dans la soirée. A l'issue du match, les milliers de spectateurs se sont retrouvés sur la pelouse afin d'assurer leur sécurité.

"Il semble bien évident que ce soir, il s'agisse d'attaques terroristes coordonnées", conclut Hugues Huet. Le bilan d'au moins 30 morts est  toujours provisoire à 23h15. Il devrait s'alourdir de façon dramatique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un supporter français se fige sur la pelouse du Stade de France en apprenant que des attaques ont frappé la région parisienne.
Un supporter français se fige sur la pelouse du Stade de France en apprenant que des attaques ont frappé la région parisienne. (CHRISTOPHE ENA/AP/SIPA / AP)