Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : Salah Abdeslam, une source d'informations précieuse pour les enquêteurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats de Paris : Salah abdeslam, une source d'informations précieuse pour les enquêteurs
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'arrestation de Salah Abdeslam suscite l'espoir des enquêteurs. Le dernier survivant des attentats de Paris permettra peut-être de lever les nombreuses zones d'ombres sur l'affaire.

Cela faisait quatre mois que les enquêteurs attendaient d'interroger Salah Abdeslam, pour lever les derniers doutes autour des attentats. Quel était son rôle au sein du groupe de terroriste ? Est-il plus qu'un simple logisticien pour les commandos ? Pour l'instant, les enquêteurs savent qu'il a réservé deux chambres d'hôtel en son nom pour loger les terroristes la veille des attaques. C'est aussi lui qui loue deux des trois voitures pour transporter les kamikazes du Stade de France.

Salah Abdeslam, recruteur ?

Grèce, Italie, puis Hongrie avec deux complices : ses nombreux voyages en Europe posent question. Salah Abdeslam a-t-il été un recruteur ? Son témoignage sera capital. Autre question clef : pourquoi Salah Abdeslam a-t-il pris la fuite le soir du 13 novembre 2015 ? En effet, sa voiture a été retrouvée dans le 18e arrondissement, où un attentat était programmé, mais rien ne s'est produit. Après les attaques, son téléphone borne dans une rue de Montrouge (Hauts-de-Seine). Dans cette même rue, les enquêteurs retrouveront une ceinture explosive. Même si son ADN ne figure pas sur la ceinture, de lourds soupçons demeurent.

Enfin, Salah Abdeslam donnera-t-il plus d'informations sur ses complices ? Deux des trois kamikazes du Stade de France n'ont pas été identifiés. Surtout, Mohamed Abrini et un homme qui répond au nom de Soufiane Kayal, sont toujours en fuite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.