VIDEO. Devant l'hôpital Pasteur de Nice, le choc des blessés et proches de victimes

Certaines personnes ont été transportées par des chauffeurs de taxi, traumatisés. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est rendue sur place. 

FRANCE 2

Ballet d'ambulances à l'hôpital Pasteur de Nice, dans la nuit du vendredi 15 juillet. De nombreux blessés ont été hospitalisés dans cet établissement de la ville, après qu'un camion a foncé dans la foule réunie pour le feu d'artifice, à Nice (Alpes-Maritimes). Interrogé par France 2, Mourad Chouchan, chauffeur de taxi, raconte avoir transporté plusieurs personnes ici. "C'est complètement traumatisant", confie-t-il, expliquant avoir vu "des cadavres".

>> Suivez notre direct au lendemain de l'attentat de Nice

Plusieurs personnes se sont également déplacées pour tenter d'obtenir des nouvelles de leurs proches. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, s'est rendue à l'hôpital pour saluer les professionnels de santé mobilisés pendant la nuit et apporter son soutien aux victimes qu'elle a pu rencontrer.

"J'ai vu le camion faucher les gens"

Sandrine s'en sort, elle, avec un coude fracturé. "Tout le monde marchait normalement et d'un coup, il y a eu un mouvement de foule. Tout le monde s'est mis à hurler. C'était le camion. Je me suis retournée, il était à quelques mètres. Et les gens s'effondraient derrière moi", raconte la jeune femme, traumtisée, qui s'est réfugiée dans un restaurant pour s'abriter. Son ami raconte lui aussi sa soirée d'horreur : "J'ai vu le camion passer à toute allure et faucher les gens."

Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'un sujet tourné devant l\'hôpital Pasteur à Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016, alors que les victimes affluent vers l\'établissement. 
Capture d'écran d'un sujet tourné devant l'hôpital Pasteur à Nice (Alpes-Maritimes), dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016, alors que les victimes affluent vers l'établissement.  (FRANCE 2)