VIDEO. Attentat de Nice : retour sur une nuit d'horreur sur la promenade des Anglais

L'attaque qui s'est produite après le feu d'artifice a fait au moins 84 morts, selon un nouveau bilan. 

FRANCE 2

Le feu d'artifice du 14-Juillet vient d'être tiré, à Nice. Sur la promenade des Anglais, un camion blanc prend de la vitesse et fonce dans la foule, rassemblée pour l'occasion. Le bilan est très lourd : au moins 84 morts, dont plusieurs enfants, et 18 blessés en état "d'urgence absolue", selon un bilan du ministère de l'Intérieur diffusé vendredi 15 juillet, à 7h30. France 2 revient sur les faits.

>> Témoignages, réactions, enquête... Suivez notre direct consacré à l'attaque à Nice

"Il est passé à 50 cm de moi. Je ne l'ai pas entendu, j'ai seulement senti passer quelque chose. Je me suis retournée. J'ai vu des gens...", raconte une rescapée. "On a vu des cadavres partout", renchérit un autre homme. "C'était le chaos absolu", "des gens hurlaient", a décrit Robert Holloway, qui assistait aux festivités du 14-Juillet dans cette ville de la Côte d'Azur. Des scènes de panique ont été filmées par des vidéastes amateurs. On y voit des gens remonter en courant la promenade. 

Huit mois après les attaques jihadistes commises en novembre 2015 à Paris et Saint-Denis, François Hollande a évoqué "une attaque dont le caractère terroriste ne peut être nié", quelques heures après les faits. Le chef de l'Etat a annoncé la prolongation de trois mois de l'état d'urgence, qui devait s'achever le 26 juillet. Il est attendu à Nice vendredi en compagnie du Premier ministre Manuel Valls, qui a évoqué dans la nuit une "immense douleur".

Des pompiers évacuent un blessé après qu\'un camion a foncé dans la foule, le 14 juillet 2016, à Nice (Alpes-Maritimes).
Des pompiers évacuent un blessé après qu'un camion a foncé dans la foule, le 14 juillet 2016, à Nice (Alpes-Maritimes). (MAXPPP)