Saint-Etienne-du-Rouvray, Nice : comprenez-vous l'interdiction des marches blanches ?

Les deux manifestations ont été annulées pour des raisons de sécurité. 

Moment de recueillement sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), vendredi 15 juillet, au lendemain de l\'attentat qui a fait au moins 84 morts. 
Moment de recueillement sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), vendredi 15 juillet, au lendemain de l'attentat qui a fait au moins 84 morts.  (MAXPPP)
Un rassemblement, mais pas de marche blanche. La préfecture de Seine-Maritime a décidé d'interdire, pour raisons de sécurité, la marche blanche qui était prévue jeudi 28 juillet à Saint-Etienne-du-Rouvray, en hommage au prêtre Jacques Hamel, tué dans son église mardi matin. Elle est remplacée par un rassemblement à 18 heures au parc omnisports municipal Youri-Gagarine. "Toute autre manifestation (marche blanche, rassemblement) est interdite", a annoncé la préfecture dans un communiqué.

A Nice non plus, il n'y aura pas de marche blanche. La préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé, jeudi, avoir refusé d'autoriser un rassemblement en hommage aux victimes de l'attentat du 14 juillet, qui devait se dérouler dimanche, et organisé via les réseaux sociaux. Une décision prise "eu égard à la très forte mobilisation des forces de l'ordre et de secours et à la menace", écrit la préfecture dans un communiqué.

Comprenez-vous l'interdiction des marches blanches ?

Saint-Etienne-du-Rouvray, Nice : comprenez-vous l'interdiction des marches blanches ?
Partager ce sondage :