Procès de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016

Résumé de la rubrique

Le procès de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016 va s'ouvrir le 5 septembre 2022, à Paris, six ans après l'attaque qui a coûté la vie à 86 personnes, dont 10 enfants et adolescents, et fait environ 400 blessés physiques. Ce jour-là, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel avait jeté son camion sur la foule de la Promenade des anglais. Pour stopper sa course meurtrière de quelques minutes, des policiers l'avaient tué sur place.

Au total, huit personnes, sept hommes et une femme, vont comparaître devant la cour d'assises spéciale de Paris. Mais seulement trois hommes seront dans le box sécurisé des accusés dont l'un dans le cadre d'une autre affaire. Quatre accusés, placés sous contrôle judiciaire, comparaissent libres. Un autre sera jugé en son absence.

Les audiences auront lieu le matin et l'après-midi, du mardi au vendredi (elles ne se déroulaient que l'après-midi lors du procès du 13-Novembre). Il n'y aura pas d'audience le lundi. Le procès est prévu jusqu'au 16 décembre.