Il se fait passer pour mort dans l'attentat de Nice auprès de la SPA pour abandonner son chien

Touchés, les bénévoles de ce centre de Montpellier ont accueilli l'animal. Mais après avoir procédé à des vérifications, ils ont découvert la supercherie.

Fleurs et objets déposés en hommage aux victimes de l\'attentat de Nice, sur la promenade des Anglais, le 18 juillet 2016.
Fleurs et objets déposés en hommage aux victimes de l'attentat de Nice, sur la promenade des Anglais, le 18 juillet 2016. (ERICK GARIN / CITIZENSIDE / AFP)

Après les attentats de Nice, un homme est venu abandonner un chien à la SPA de Montpellier (Hérault) en prétextant que l'animal appartenait à son meilleur ami, mort sur promenade des Anglais, raconte Var-Matin, vendredi 5 août. Touchés, les bénévoles ont accueilli immédiatement le chien, mais c'est lorsqu'ils ont procédé à quelques vérifications qu'ils ont finalement découvert la supercherie.

 "Ce monsieur n'était pas sur la liste des victimes"

"J'ai appelé la police et la gendarmerie et nous nous sommes rendu compte que le nom donné par ce monsieur n'était pas sur la liste des victimes de l'attentat", explique Annie Bénézec, la porte-parole de la SPA de Montpellier. "Le personnel est choqué, s'indigne-t-elle. On ne refuse jamais les abandons. Mais aller inventer ça..." Une fois vacciné et castré, le jeune chien âgé d'une douzaine de mois sera proposé à l'adoption.