Nice : premier feu d'artifice après l'attentat de 2016

Trois ans après le terrible attentat de Nice (Alpes-Maritimes), la ville va pour la première fois lancer de nouveau un feu d'artifice à la veille de la fête nationale.

FRANCE 2

Samedi 13 juillet, va être tiré le premier feu d'artifice pour la fête nationale, depuis l'attentat du 14 juillet 2016. Un jour avant pour respecter le deuil. Pour certains, s'y rendre de manière sereine est un acte militant. "Même si c'est très dur, mais au contraire c'est bien (...) et quelque part c'est une victoire", explique une habitante. "Ça peut permettre aux gens de reprendre un peu vie après tout ce qui s'est passé, de sortir, de faire la fête et de ne pas y penser", affirme une jeune femme.

Une étape importante dans le travail de résilience

Sur la promenade des Anglais, la sécurité se fait pour le moment discrète, la préfecture n'a pas voulu dévoiler le dispositif mis en place. Même si le feu d'artifice sera entièrement sécurisé, l'émotion reste vive. Pour ceux qui ont vécu le drame de très près, le retour de ce feu est une étape importante dans le travail de résilience. Malgré un retour à la vie, la douleur est encore là. Il n'y aura sûrement que le temps pour apaiser et donner le courage d'oublier.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des bougies et des fleurs sur la Promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), déposées en hommage aux victimes de l\'attaque du 14 juillet 2016. 
Des bougies et des fleurs sur la Promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), déposées en hommage aux victimes de l'attaque du 14 juillet 2016.  (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)