Cet article date de plus de deux ans.

Nice : feu d’artifice sous surveillance

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Nice : feu d’artifice sous surveillance
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Deux ans après l'attentat qui a frappé Nice (Alpes-Maritimes), la ville s'apprête à renouer avec la fête. Le feu d'artifice se tiendra mercredi 15 août sous haute surveillance.

Depuis son balcon, Marjorie Dolivramento a le regard fixé sur la promenade des Anglais, à Nice (Alpes Maritimes). Les préparatifs vont bon train. Pourtant, elle a décidé de ne pas faire la fête ce mercredi 15 août. "Pour moi, c'est trop tôt. Pour ma famille également, explique-t-elle. Il y a des bruits qu'on ne veut pas entendre, on ne veut pas encore se mêler à la foule non plus." L'enseignante se dit tout de même que "la vie doit reprendre" et que "toutes ces personnes ont le droit de passer de bons moments".

La promenade a été entièrement sécurisée

Le 14 juillet 2016, Nice (Alpes Maritimes) est sous le choc. Les habitants viennent d'assister à la course folle d'un terroriste sur la promenade des Anglais. Marjorie Dolivramento était présente avec son mari et ses deux enfants. Traumatisée, elle suit depuis deux ans une thérapie. Toute la famille restera à la maison lors du feu d'artifice. Cette année, la promenade a été entièrement sécurisée pour qu'on ne parle que de la fête.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Attentat de Nice

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.