Cet article date de plus de quatre ans.

Les réservations de vols vers la France chutent après l'attentat de Nice

Les réservations pour la période août-septembre étaient déjà en recul de 16% par rapport à l'an dernier. La baisse atteint désormais 20%.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), le 7 avril 2016. (MAXPPP)

Un coup dur pour le tourisme. L'attentat du 14 juillet à Nice (Alpes-Maritimes) a amplifié la baisse des réservations de vols vers la France pour les mois d'août et de septembre, selon une étude de la société spécialisée ForwardKeys, publiée mercredi 27 juillet. Avant l'attaque qui a fait 84 morts, les réservations de vols pour la période août-septembre étaient déjà en recul de 16% par rapport à l'an dernier, en raison notamment des attentats du 13 novembre à Paris. La baisse atteint désormais 20%.

Cette entreprise basée en Espagne a accès aux bases de données de "plus de 200 000 agences de voyages en ligne et physiques" grâce à ses partenariats noués avec les plus grands systèmes informatiques de réservation (les GDS).

Effondrement de 57% des réservations à Nice

ForwardKeys a aussi mesuré l'effet immédiat de l'attaque du 14 juillet sur les vols internationaux : dans la semaine qui a suivi (15-23 juillet), les arrivées de touristes ont chuté de 8,8% en France et de 9,4% à Nice par rapport à la même période en 2015.

La saison estivale était pourtant bien partie, avec une fréquentation quasi-stable dans l'Hexagone (-0,2%) et en hausse dans la métropole azuréenne (+2%) entre le 1er et le 14 juillet.

La destination de Nice a été immédiatement délaissée par les touristes, avec un effondrement de 57% des réservations nettes (annulations comprises), toutes dates confondues, dans la semaine suivant l'attentat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.