Le carnaval de Nice sous haute sécurité

Sept mois après l'attentat de la Promenade des Anglais, le carnaval de Nice s'est ouvert sous très haute surveillance. La fréquentation s'en ressent.

FRANCE 3

Le carnaval de Nice a débuté samedi 11 février dans une ambiance festive mais pesante. Sept mois après l'attentat de la Promenade des Anglais, l'événement qui va durer jusqu'au 25 février a été placé sous très haute surveillance. Bernard Persia, journaliste pour France 3 Côte d'Azur, détaille le dispositif : "65 policiers municipaux, plusieurs centaines de policiers nationaux, 36 portiques de sécurité et des palissades en tole de plus de deux mètres."

Une fréquentation en baisse

Le parcours des défilés a été modifié pour cette 133e édition du carnaval de Nice, la Promenade des Anglais, en deuil, n'est plus empruntée. La traditionnelle bataille des fleurs, qui ouvre les festivités, a rassemblé beaucoup moins de monde que d'habitude. "On a parlé ces derniers jours de 50.000 réservations en moins, mais les organisateurs espèrent que les visiteurs achèteront leur billet au tout dernier moment", ajoute Bernard Persia.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le carnaval de Nice s\'est ouvert samedi soir.
Le carnaval de Nice s'est ouvert samedi soir. (FRANCE 3)