Attentat à Nice : le récit des faits

Ils étaient des milliers de personnes hier soir sur la promenade des Anglais à Nice. Tous venus assister au feu d'artifice.  À peine le spectacle terminé, l'horreur : un camion a foncé sur la foule.

France 3

C'est une foule dispersée qui fuit la promenade des Anglais. Il y a des familles, des enfants. Alors que le spectacle du feu d'artifice se termine, un semi-remorque blanc fonce sur le public. Une effroyable course sur près de deux kilomètres. Pour arrêter la course folle de l'assaillant, les policiers tirent à plusieurs reprises sur le camion. Le conducteur est abattu, mais il laisse derrière lui des images d'horreur. Une promenade jonchée de cadavres.

Un bilan très lourd

"C'est triste de voir ça. Mais qu'est-ce qu'on a fait ?" témoigne un rescapé. Dépêchés en nombre les pompiers semblent vite débordés. Certains rescapés restés sur place tentent eux aussi d'aider les blessés. D'autres survivants se sont réfugiés dans les bars ou chez des habitants, la solidarité s'est vite mise en place. Le bilan provisoire de cet attentat est lourd, plus de 84 morts. Ce matin 18 personnes sont encore en état d'urgence absolue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des ambulances arrivent à l\'hôpital Pasteur de Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016. 
Des ambulances arrivent à l'hôpital Pasteur de Nice (Alpes-Maritimes), le 14 juillet 2016.  (MAXPPP)