VIDEO. Attentat de Nice : vivre après l'attentat

Après avoir vécu un tel drame, chacun fera son chemin. Une équipe de France 2 est allée à la rencontre des Niçois et des victimes.

France 2

C'est un souvenir brûlant qui revient sans cesse. Des images, des flashs de cette nuit-là, ancrés dans toutes les têtes, dans tout Nice. Lionel, Flora et leurs amis musiciens reviennent pour la première fois sur la promenade des Anglais, après l'attentat qui a fait au moins 84 morts. Le jeudi 14 juillet, ils donnaient un concert ici même, dans la ville où ils sont nés. Devant la scène, un spectateur a filmé le début du concert. Le public est très nombreux, c'est la première chanson, elle n'ira jamais à son terme. 

Une ville figée 

Le camion est passé en plein milieu de la foule, juste derrière cet abribus. Quand les coups de feu ont retenti, les musiciens se sont réfugiés sur la plage. Lionel découvrira 20 minutes plus tard que, dans son public, beaucoup n'ont pas pu s'échapper. Il déposera le médiator qui grattait les cordes de sa guitare ce soir-là. La promenade des Anglais, la carte postale niçoise, est devenue la promenade du deuil. Le choc et la douleur ont figé Nice.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 17 juillet 2016, trois jours après l\'attentat qui a fait au moins 84 morts. 
Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 17 juillet 2016, trois jours après l'attentat qui a fait au moins 84 morts.  (ANDREAS GEBERT / AFP)