Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat de Nice : Valls hué à Nice, le gouvernement chahuté

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat de Nice : Valls hué à Nice, le gouvernement chahuté
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Quatre jours après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 victimes à Nice jeudi 14 juillet, la droite accuse l'exécutif de ne pas avoir assuré la sécurité des citoyens.

Après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes et de nombreux blessés jeudi 14 juillet, la droite ne cesse d'attaquer le gouvernement sur sa politique de sécurité. Manuel Valls a d'ailleurs été hué à Nice, ce lundi 18 juillet. Nicolas Sarkozy s'est livré à une attaque en règle de son côté.

Les Français ne font pas confiance au gouvernement

Ce lundi matin, le ministre de l'Intérieur s'est de nouveau adressé à l'opposition. "Le conseil de défense et de sécurité a été l'occasion pour le président de la République de rappeler le deuil auquel le pays est confronté. Et pour ceux qui ont une parole publique, l'obligation de dignité", a-t-il déclaré. Parallèlement au PS, c'est Cambadélis qui appelle l'opposition à son devoir de décence. Chez les Républicains réunis ce lundi soir, les ténors sont peu loquaces.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.