Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat de Nice : taxis et hôtels ne feront pas payer les proches des victimes qui viendront à l'hommage national le 14 octobre

Les familles de victimes pourront séjourner gratuitement à l'hôtel les 13 et 14 octobre prochains pour l'hommage national qui se déroulera sur la colline du château, à Nice. Une centaine de voitures de taxi sera aussi mise à leur disposition.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La Promenade des Anglais le 15 juillet 2016. (VALERY HACHE / AFP)

Les hôteliers et chauffeurs de taxis niçois ont décidé de ne pas faire payer les proches des victimes de l'attentat du 14 juillet qui se rendront à l'hommage national, vendredi 14 octobre, confirme France Bleu Azur, vendredi 7 octobre.

Les familles de victimes (environ 500 personnes attendues) pourront ainsi séjourner gratuitement à l'hôtel les 13 et 14 octobre prochains, et se rendre sur le lieu de l'hommage en taxi. Une centaine de voitures sera mise à leur disposition.

"Nous avons souhaité ceci par ce que c'est un moment de solidarité, de recueillement des familles. On voulait absolument être là dans ce moment" a expliqué, sur France Bleu Azur, Christophe Charpentier, président des taxis niçois, qui précise que des chauffeurs de l'arrière-pays se sont également portés volontaires.

L'hommage national se déroulera sur la colline du château à Nice. Le 14 juillet 2016, 86 personnes, venues assister au feu d'artifice sur la promenade des Anglais, ont été tuées lorsque Mohamed Lahouaiej Bouhlel a foncé sur la foule au volant d'un camion.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.