Cet article date de plus de quatre ans.

Attentat de Nice : pour faire face à la crainte du terrorisme, la vigilance sera de mise cet été

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat de Nice : pour faire face à la crainte du terrorisme, la vigilance sera de mise cet été
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que l'attaque au camion perpétrée jeudi 14 juillet est encore dans tous les esprits, les autorités ont d'ores et déjà pris des mesures sécuritaires.

Sur la plage, en plein festival, dans les transports et même dans la rue, le terrorisme est dans toutes les têtes. À Marseille, le cadre idyllique n'y fait rien : "Les gens ne me parlent que des attentats", rapporte une commerçante. Dans les Landes, le dispositif de sécurité est renforcé pour rassurer la population. 250 gendarmes de plus ont été mobilisés sur le littoral. En outre, "la mission est recentrée pour faire face à une menace terroriste" explique Jean Salomon, secrétaire général de la préfecture des Landes.

Une peur grandissante

À Ajaccio, ce sont les compagnies de ferries qui s'inquiètent. La Corse accueille 3 millions de visiteurs par an. Tout est contrôlé de manière aléatoire pour l'instant. À Bayonne, les grandes fêtes annuelles doivent débuter à la fin du mois, les riverains sont partagés : "Même si on met 100 000 policiers, je ne vois pas comment ils vont contrôler tout le monde" estime un touriste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.