Attentat de Nice : "Nous avons complètement changé de dimension"

Gilles Kepel, politologue et spécialiste de l'islam, est invité sur le plateau de France 2.

France 2

Invité sur le plateau de France 2, Gilles Kepel politologue et spécialiste de l'islam, décrypte le profil du conducteur du camion, responsable de l'attentat de Nice et revient sur la revendication de l'État islamique. "Sur les réseaux sociaux, tout un monde d'amitié est aujourd'hui rempli de cette littérature qui provient de Syrie, qui exalte les combattants, explique-t-il. Ce n'est pas très compliqué de la trouver. De ce que l'on sait du profil, on a quelqu'un qui souffrait de problèmes psychologiques, de troubles de la réalité. C’est un terrain extrêmement fertile quand on a une manière de se projeter en utilisant une grande revendication."

Peur d'effrayer des sympathisants potentiels 

Mais devant les difficultés à poursuivre les "fichés S", comment anticiper l'acte d'un homme isolé ? "Là, nous avons complètement changé de dimension. Ce n'est plus l'État qui peut agir, c'est la société, la famille, l'entourage, répond Gilles Kepel. On a quelqu'un qui a un profil bizarre, qui utilise un objet trivial un camion de livraison, ce n'est pas un couteau, ce n'est pas une kalachnikov. il se jette dans une foule et massacre en particulier des enfants. Ça suscite une horreur extraordinaire, mais ce n'est pas propre à ramasser beaucoup de partisans autour de [l'organisation État islamique]. [...] L'État islamique a peur que ça effraie des sympathisants potentiels."

Le JT
Les autres sujets du JT
Gilles Kepel, à Paris, en 2012.
Gilles Kepel, à Paris, en 2012. (ULF ANDERSEN)