Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat de Nice : Mohamed Lahouaiej Bouhlel, une radicalisation éclair

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat de Nice : Mohamed Lahouaiej Bouhlel, une radicalisation éclair
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 victimes à Nice jeudi 14 juillet, le profil de l'assaillant se précise.

Deux jours après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes jeudi 14 juillet, l'assaillant présumé, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a été désigné comme un soldat de l'État islamique par l'organisation elle-même. C'est le signe qu'il a répondu à l'appel de l'EI de viser des citoyens de la coalition. "Il s'est radicalisé très rapidement", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Fragile et dépressif

Trois de ses proches ont été interpellés ce samedi matin à Nice. Ils ont expliqué que son comportement avait changé en quelques jours. Il aurait évoqué Daech pour la première fois peu de temps avant l'attaque. Le massacre du 14-juillet pourrait donc s'expliquer par cette rapide radicalisation. Son père, qui vit en Tunisie, le décrit comme un homme instable et colérique. Un psychiatre lui avait d'ailleurs prescrit des anxiolytiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.