Attentat de Nice : les annonces de François Hollande

État d'urgence prolongé, réserve opérationnelle appelée, France 3 fait le point sur les annonces du chef de l’Etat après l'attentat qui a frappé la ville de Nice, jeudi 14 juillet.

France 3

François Hollande était dans l'avion quand il a appris l'attentat de Nice, qui a fait au moins 84 morts jeudi 14 juillet. Il rentre vers Paris pour retrouver Manuel Valls dans la cellule de crise installée place Beauvau. Et prononce une allocution à 3h45 du matin : "La France été frappée le jour de sa fête nationale, symbole de la liberté", a-t-il dit. À 9 heures, conseil de sécurité de défense restreint à l'Élysée, les ministres de la Défense et de la Justice sont présents : l'état d'urgence sera prolongé de trois mois.

Rencontre avec les victimes

Par ailleurs, le président de la République a décidé d'un deuil national de trois jours du 16 au 18 juillet. Sécurité oblige, le couple exécutif a ensuite rejoint Nice dans deux avions différents. Après un briefing à la préfecture des Alpes-Maritimes, François Hollande et Manuel Valls se rendront au chevet des blessés, à l'hôpital Pasteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Hollande au palais de l\'Elysée, à Paris, le 15 juillet 2016.
François Hollande au palais de l'Elysée, à Paris, le 15 juillet 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)