Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat de Nice : le temps de la commémoration

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentat de Nice : le temps de la commémoration
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Quatre jours après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 victimes à Nice jeudi 14 juillet, les Niçois continuent d'honorer la mémoire des victimes.

Après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes et de nombreux blessés jeudi 14 juillet, des mots d'amour et de paix sont inscrits tout le long de la promenade des Anglais. Les anonymes se relaient jour et nuit pour déposer leur message. "Il y en a marre", déplore un homme, ému. Beaucoup de Niçois ont voulu évoquer la mémoire de leurs proches disparus, Laura 13 ans, ou encore Yanis, 4 ans.

Après la commémoration, l'action

Certains ont même tenu la plume pour s'adresser au terroriste : "Pourquoi des enfants ?", peut-on lire sur un drap blanc. Autour de ce mémorial improvisé, le temps se fige pour tous ces anonymes qui semblent prendre encore plus conscience de la violence de l'attentat. "On ne peut pas accepter ça", témoigne une femme, en pleurs. Mais tous ces messages ne doivent pas faire oublier les problèmes de fond. "Il y a le temps de la commémoration, mais après il y a le temps de l'action", lance une passante.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.