Attentat de Nice : la solidarité pour les victimes s'organise

Deux semaines jour pour jour après l'attentat commis sur la promenade des Anglais à Nice (Alpes-Maritimes), la solidarité autour des victimes et de leurs familles continue.

FRANCE 2

Aujourd'hui, Fanny Hézard consulte cet ostéopathe. Le soir du 14-juillet, la jeune femme était sur la promenade des Anglais, elle n'a pas été blessée, mais elle est choquée. "À deux minutes près, j'étais sous le camion. On y a échappé, mais il faut prendre conscience aussi que notre corps souffre", explique la témoin de l'attentat. Une séance gratuite, car Christophe Chambon, comme 300 autres ostéopathes, a décidé de venir en aide aux témoins de l'attentat. Des victimes elles aussi.

Plus de 50 000 euros ont déjà été rassemblés

À Nice, certains commerçants se mobilisent également. Ici : un euro par gâteau vendu est reversé aux enfants blessés. L’opération est terminée, mais les clients continuent de donner. À la mairie, depuis quelques jours, un bureau est dédié à cette solidarité. Les gens viennent du monde entier. Ce touriste belge offre 40 euros. L'argent sera redistribué aux familles des victimes de différentes façons. "Ça peut être pour payer un loyer, payer les factures le temps que les comptes se débloquent ou que les fonds d'indemnisation arrivent", explique Joëlle Martinaux, adjointe au maire de Nice. Ici, plus de 50 000 euros ont déjà été rassemblés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 20 juillet 2016.
Sur la promenade des Anglais, à Nice, le 20 juillet 2016. (ERICK GARIN / CITIZENSIDE / AFP)