Cet article date de plus de cinq ans.

Attentat de Nice : la foule a "sifflé et hué à plusieurs reprises Manuel Valls"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentat de Nice : la foule a "sifflé et hué à plusieurs reprises Manuel Valls"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

La journaliste Charlotte Gillard était à Nice pour assister à l'hommage des habitants aux victimes de l'attaque du 14 juillet.

Ce lundi 18 juillet, la journaliste Charlotte Gillard a vécu la cérémonie de recueillement, sur la promenade des Anglais à Nice, en hommage aux victimes de l'attaque du 14 juillet. Une attaque dans laquelle 84 personnes ont perdu la vie. "Il s'agissait d'un moment très émouvant. La foule, muette, s'est plongée dans le silence pendant une minute. Des sanglots s'échappaient par instant", raconte Charlotte Gillard, envoyée spéciale à Nice (Alpes-Maritimes).

Des applaudissements et de la colère

Cet instant de communion a été ponctué par des applaudissements au passage des sapeurs pompiers, des médecins, du SAMU, et de tous ceux qui ont permis de sauver des vies durant cette tragique nuit du 14 juillet. Deux chants, la Marseillaise, mais aussi Nissa la Bella, l'hymne de la ville ont été entonnés. "On a aussi pu sentir une colère de la part de la foule qui a sifflé et hué à plusieurs reprises Manuel Valls, appelant même à sa démission", explique la journaliste de France 3.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.