Attentat de Nice : l'enquête progresse

Six personnes sont toujours en garde à vue ce lundi 18 juillet. La personnalité très complexe du terroriste commence à être décryptée par les enquêteurs.

France 2

Mohamed Lahouaiej Bouhlel a-t-il eu des complices ? Son ex-femme a été libérée, mais cette nuit, trois suspects ont quitté un commissariat de Nice pour le pôle antiterroriste de Levallois-Perret, en région parisienne.

Ce lundi matin, six personnes sont toujours en garde à vue. Parmi eux, l'homme qui aurait fourni le pistolet. Peut-être le même que celui qui a reçu le mystérieux SMS du tueur présumé quelques minutes avant l'attentat : "Amènes-en plus... Encore cinq armes".

Un profil déroutant

Auditions après auditions, les enquêteurs dressent le profil d'un homme violent, dépressif, radicalisé très récemment. Une certitude : le chauffeur du camion a prémédité son geste. Dans la semaine qui précède son passage à l'acte, il vide son compte en banque puis il loue son camion frigorifique et vend sa voiture.

Pendant deux jours, il est filmé par les caméras de surveillance au volant de son camion sur la promenade des Anglais. Il était en repérage. Les perquisitions réalisées à son domicile et dans son entourage devraient permettre de mieux comprendre cet homme trouble et déroutant.

Le JT
Les autres sujets du JT