Attentat de Nice : l'assaillant s'est radicalisé très rapidement

Après l'attaque au camion qui a fait au moins 84 victimes à Nice jeudi 14 juillet, le profil de Mohamed Lahouaiej Bouhlel se précise.

France 3

36 heures après l'attentat de Nice qui a fait au moins 84 victimes jeudi 14 juillet, l'assaillant présumé, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, a été désigné comme un soldat de l'État islamique (EI) par l'organisation elle-même. C'est le signe qu'il a répondu à l'appel de l'EI de viser des citoyens de la coalition. Il n'était pourtant pas connu des services de renseignement français. "Il s'est radicalisé rapidement", a déclaré Bernard Cazeneuve.

Fragile et dépressif

Un basculement de la petite délinquance au terrorisme. Le chauffeur-livreur avait seulement été condamné en mars dernier à six mois de prison avec sursis pour avoir agressé un automobiliste. Un homme violent, mais aussi déséquilibré et dépressif, selon son père. C'est sur ce terreau de violence et de fragilité qu'il se serait radicalisé.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'interphone de l\'immeuble où résidait Mohamed Lahouaiej Boulhel, le tueur au camion de Nice.
L'interphone de l'immeuble où résidait Mohamed Lahouaiej Boulhel, le tueur au camion de Nice. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)