Attentat de Nice : des citoyens solidaires

Sur les réseaux sociaux, de nombreux Niçois ont proposé d'accueillir chez eux des rescapés. Les explications de France 3.

France 3

Après l'attentat de Nice, qui a fait au moins 84 morts jeudi 14 juillet, une équipe de France 3 a rencontré un groupe de quatre amis. Ils ont tenu à revenir sur les lieux du massacre, la promenade des Anglais, ce vendredi. "Quand on s'est réveillé ce matin, c'était un cauchemar, mais c'est bien réel pourtant", explique un jeune homme, qui avait pu se réfugier dans un casino.

Un élan de fraternité

D'autres commerces avaient aussi accueilli des rescapés, comme dans un café où s'est rendue France 3. La gérante explique : "Des gens nous donnaient leur bébé et nous demandaient de les emmener au fond", explique-t-elle. Un élan de fraternité qui s'est prolongé toute la journée. Dans un restaurant où s'est rendue France 3, on offre le café et des sandwichs aux policiers. Et s'ils n'ont pas le coeur à la tâche, tous ont tenu à être présents.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des habitants se recueillent dans une rue de Nice, au lendemain de l\'attaque au camion menée sur la promenade des Anglais, vendredi 15 juillet 2016.
Des habitants se recueillent dans une rue de Nice, au lendemain de l'attaque au camion menée sur la promenade des Anglais, vendredi 15 juillet 2016. (VALERY HACHE / AFP)